Le Forum Chamonix
Pour pouvoir répondre aux sujets existant ou en créer de nouveaux, il faut être inscrit sur le forum.

- Si vous êtes inscrit, merci de cliquer sur "connexion"

- Pour vous inscrire, et profiter de toutes les fonctionnalités du forum, veuillez cliquer sur "S'enregistrer"

- Si vous voulez rester simple "invité", cliquez sur "ne plus afficher"
L'équipe



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Retour à la Page  
http://www.soleilinvest.com/ima/styl/montagne.gifNous vous rappelons que pour profiter d'un confort de lecture étendu, ainsi que de toutes les fonctionnalités du forum (poster des messages,
répondre aux sujets, accèder au tchat en direct ... ) il est nécessaire de vous inscrire en cliquant ici
http://img1.xooimage.com/files/c/5/a/kcontrol-2b20a.png Nous recherchons actuellement un modérateur pour le forum, si vous êtes intéressé merci de me contacter par Message Privé (lechamoniard)
ou par mail à info@ski-chamonix.fr

Forum déclaré à la CNIL sous le numéro 1498554

Partagez | 
 

 Observations climatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Dim 9 Mai - 7:15

Treize a écrit:
Il y a une chose qui me fait sourire sur ta nivose Michel : chaque changement de mois correspond, à un ou deux jours près, avec une grosse chute de neige. Première vraie épaisseur de neige au sol vers le 2 novembre, seconde vraie épaisseur de neige vers le 30 novembre, gros coup de tabac vers le 30 décembre, nouvelle chute importante vers le 30 janvier, encore un coup de tabac pour le 27 février, et la dernière salve avec les plus hautes valeurs de l'année pour le 1er avril. On aurait voulu faire exprès qu'on n'y serais pas arrivés !

Et la transition avril / mai risque de ne pas déroger à la règle. Ca va même être sérieusement rock'n roll. Je pensais que ce qui restait de notre vortex avait tiré sa dernière cartouche en avril, croire qu'il lui en reste encore un peu. Mais je ne sais pas ce qu'il va rester de réserves fraiches la haut pour l'été.
Stéphane, tu peux regarder la balise nivose, encore le même rythme, 1 mois ! La balise est à 2300 m, limite des chutes de neige, donc c'est peu sensible, mais au dessus de 3000 m ce serait aussi net que les mois précédents.
Prochaines neiges début juin ? Embarassed
Finalement c'est facile la météo... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Treize

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 33
Localisation : Dax (40)

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Sam 15 Mai - 9:49

Aujourd'hui, la NASA a publié son bilan pour le mois d'avril. Avril 2010 est donc le mois d'avril le plus chaud jamais observé, avec une anomalie de +0.73° qui pulvérise l'ancien record d'avril 2007 (+0.66°). L'anomalie du printemps 2010 dépasse les +0.78°, le record de 2002 (+0.65°) n'a donc plus beaucoup de temps à vivre. L'anomalie des 12 derniers mois (mai 2009 - avril 2010) atteint +0.66°, ce qui en fait l'année glissante la plus chaude jamais observée.



Pendant ce temps, selon les satellites, les températures proches de la surface ont atteint, le 13 mai, la plus haute valeur observée depuis au moins 1999 un mois de mai, puisque nous sommes ni plus ni moins dans les moyennes 1971-2000 globales d'un mois de juillet !

Seule consolation, les températures de surface des océans qui baissent dans le sillage de l'effondrement définitif d'El-Niño dans le Pacifique. Effondrement qui est toutefois en partie masqué, au niveau global, par les hausses de SST observées sur un bon nombre d'autres océans. L'anomalie de la semaine dernière en zone Niño 3.4 s'est ainsi effondrée à +0.24°, repassant donc dans des conditions neutres.

Le schizophrène vous salue ! (Michel comprendra) Wink

PS : Depuis la nouvelle mise en pages, il est possible que certains écrans n'affichent pas l'image en entier. Dans ce cas faites "voir l'image" ou enregistrez là pour la visualiser entière (de modération). Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Sam 15 Mai - 9:59

Treize a écrit:
Le schizophrène vous salue ! (Michel comprendra) Wink
Si les gens n'étaient que stupides, ça se pardonnerait, mais le mépris et la méchanceté, déjà beaucoup moins... silent

Venant de mettre une réponse à ton post sur IC, je me dois de le reporter ici :
"Je remarque que ceux (ailleurs), qui nous dessinaient une courbe descendante qui partait du point le plus haut 1998, pour s'arrêter sur un point bas 2008, et en tirer des conclusions définitives, vont avoir de grandes difficultés à maintenir une courbe descente, quelques soient les dates choisies, même les plus arrangeantes.! Razz "

J'ai recopié ton intéressant article sur le site (avec ta permission ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Treize

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 33
Localisation : Dax (40)

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Jeu 20 Mai - 19:23

Selon les valeurs UAH, l'anomalie de basse tropo depuis le début du mois est de +0.70°.

Le record pour un mois de mai est de +0.65° (1998). Record menacé donc, mais je ne pense pas qu'il va tomber, car il me semble que la température de basse tropo pourrait bien stagner les prochains jours et réduire suffisament l'avance de 2010.

Par contre, si l'anomalie de mai venait à rester définitivement sur la barre des +0.70°, non seulement on aurait le mois de mai le plus chaud pour la basse tropo depuis le début des mesures satellites, mais de concert cela serait la troisième plus haute valeur mensuelle tous mois confondus !

Seconde remarque.

En pronostiquant un mois de mai à +0.65° pour UAH, sachant que la NOAA et la NASA sont en général 2 dixièmes au dessus de UAH (périodes de référence différentes), cela nous donnerait du 0.85° pour ces deux bases. Auquel cas, l'année glissante (les 12 derniers mois) deviendrait la plus chaude depuis 1880 pour la NOAA (on a déjà battu le record avec mai-2009 avril 2010 pour la NASA). Mais bon, je pense plutôt qu'on finira pour ces deux bases entre 0.75 et 0.80, plutôt qu'à 0.85 qui me parait beaucoup. Ce qui est déjà beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Ven 21 Mai - 17:39

Qu'en sera t'il des 7 mois suivants ?
Cela semble mal parti pour une stabilisation (au minimum) qui pourtant serait la bienvenue.
Espérons au moins que comme ces derniers mois, la France soit un peu en dessous, sinon le glacier des Bossons risque de prendre une physionomie historiquement non encore vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 1 Juin - 20:46

Treize a écrit:
Il y a une chose qui me fait sourire sur ta nivôse Michel : chaque changement de mois correspond, à un ou deux jours près, avec une grosse chute de neige. Première vraie épaisseur de neige au sol vers le 2 novembre, seconde vraie épaisseur de neige vers le 30 novembre, gros coup de tabac vers le 30 décembre, nouvelle chute importante vers le 30 janvier, encore un coup de tabac pour le 27 février, et la dernière salve avec les plus hautes valeurs de l'année pour le 1er avril. On aurait voulu faire exprès qu'on n'y serais pas arrivés !.
Et encore une fois ! Shocked Petit, car on est en juin, mais au changement de mois, comme les autres mois de l'hiver, puis avril et mai, la transition mai juin nous a apporté le nouveau petit pic de neige Very Happy



Et pour juin, avec l'hiver qui se termine... No ce n'est pas l'abus de genépi, mais il est temps de faire le bilan, avec ce graphique des températures à 2330 m au Lac blanc, qui vaut mieux que le plus belle des phrase...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
serge

avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Dim 13 Juin - 18:02

Salut
Nous nous trouvons cette année dans un système qui serait très intéressant au niveau des neiges alpines.
Périodes de fraicheur avec des averses sérieuses et des orages générant des neiges parfois abondantes en altitude vers 3000/3500 m.
Seulement voila, si la logistique suit, la concrétisation elle, fait défaut. Et c'est là qu'intervient à mon avis la problématique anthropique.
La synoptique est intéressante et il y a de cela quelques décennies en arrière, c'eut été propice aux cumuls de neige pour nos glaciers.
Mais les remontées chaudes sont trop voraces et ne font pas dans le détail.
Alors on peut considérer, comme le souligne Stéphane une NAO prochaine négative, ce qui induirait un peu le système actuel; à mon avis hélas, cela ne suffira pas pour enrayer le processus actuel, et cela en raison de l'accumulation en basse couche de la chaleur anthropique non évacuable. Pour l'instant cette accumulation ne touche pas les hautes altitudes. Mais si l'on ajoute la fonte glaciaire Arctique et l'accumulation de chaleur, il me parait évident que cela va provoquer la rupture d'un système bénéfique d'une NAO négative.
Tout cela est évidemment de l'hypothèse simplifiée, mais encore une fois ne négligeons pas ce paramètre anthropique qui qu'on le veuille ou non, sort des sentiers connus d'élévation de températures.
Et ne serait-ce que pour cette raison, restons vigilants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas91

avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Lun 14 Juin - 18:57

Bonsoir Serge

Qu'est ce que la chaleur anthropique ? Smile

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge

avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 15 Juin - 6:52

Salut Nicolas,
Ce que j'appelle chaleur anthropique, c'est l'accumulation de CO2 et autres gaz à effets de serre, rejetés par l'industrialisation humaine.
Le CO2 est variable et celui-ci augmentent ou diminution par effets naturels. Une dernière étude a montré que toutes les glaciations se sont terminées par un rejet important de CO2, provenant du fond des mers.
C'est un cycle naturel, indépendant de nos rejets à nous.
La problématique actuelle, c'est que si l'on ajoute l'effet dit "anthropique" c'est-à-dire nos rejets par industrie ou utilisation effrénée de dérivés pétrolifères, le cycle naturel s'en trouve modifié. Encore faut-il savoir quelle est le taux de ces gaz à effets de serre qui puisse modifier notre climat. Mais cela est une autre question.
Pour l'instant, ce que je remarque, c'est que les basses couches se réchauffent, car le processus de renvoi d'accumulation de chaleur emmagasiné en journée par le soleil sur la terre, est stoppé par une quantité importante de molécules qui retiennent la chaleur au niveau de ces basses couches.
C'est pour cela que je parle d'une nouvelle donne d'un processus naturel.
Si on percoit bien la variabilité parfois trentenaire d'avancée ou de recul des glaciers, la question est:
ce processus ne risque-t-il pas d'être enrayé par cette accumulation de GES dont nous sommes responsables?
C'est le grand débat climatique actuel.
Si j'ai été longtemps très méfiant sur une telle possibilité, aujourd'hui, au vu de l'évolution climatique, certes relativement courte, je n'écarte pas cette hypothèse.
Donc pour conclure, le processus naturel de réchauffement ou de refroidissement, corroboré par la découverte des fins de glaciations par émission de CO2, peut être remis en cause par notre émission de CO2 ou réchauffement anthropique (du grec anthropos/homme).

J'espère avoir répondu à ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge

avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Lun 28 Juin - 13:06

Salut,
La NOAA (National Océanic and Atmosphéric Administration) a sorti ses données de relevés pour Mai 2010. Et sans surprise, sauf pour les Tintins Du Farwest, ce mois est le plus chaud jamais enregistré depuis 1880.
Ceci est une mesure globale, les deux hémisphères confondus.
D'ailleurs cette première moitié de 2010 est la plus chaude; c'est un nouveau record de chaleur sur la période 1880/2010.
Tout cela me rend bien triste.
Cependant, les remarques faites sur ce forum sont loin d'être ridicules, bien au contraire, puisque notre regard climatique ne se limite pas à notre hexagone, ni même à notre petite ville, mais bien sur l'ensemble de notre terre.
Et ce que nous serinons depuis belle lurette se confirme.
Mais rendons à César ce qui appartient à César, le mois de mai français se situe 0.7° C sous la moyenne 1971/2000. Mais mai 1991 a été plus froid que celui de 2010.

Il n'y a donc pas de miracle; le vortex disloqué qui nous a valu un semblant d'hiver que d'aucuns qualifient de rude, a bel et bien permis de terribles remontées chaudes; ce qui rend compte de notre état actuel de la banquise; pas loin de 2 millions de km2 de banquise en moins par rapport à la moyenne 1979/2008.
Et je crains que cela ne soit pas fini.

Les perspectives ultérieures (nos prochains hivers) peuvent effectivement se concentrer sur des flux méridiens plus ou moins récurrents, mais le regard que nous porterons sur sa cause et son évolution devra rester objectif.

En tout état de cause, si je ne cautionne toujours pas l'extrapolation climatique sur un siècle, il me semble évident que la cause anthropique n'est pas négligeable.
La nature se rattrapera sans aucun doute, avec ou sans nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treize

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 33
Localisation : Dax (40)

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Lun 28 Juin - 17:59

Bouge pas Serge, t'as pas encore vu les relevés de juin... Quand on voit que de des portions de la Russie qui font 6 ou 7 fois la superficie de la France dépassent les +10° d'anomalie depuis le début du mois...

Ah oui, on notera au moins des anomalies froides très marquées dans plusieurs pans de l'Océan glacial antarctique, confirmant par ailleurs la très bonne forme de la banquise antarctique. Pendant ce temps, le continent blanc va finir juin 2010 sur du +8/10° d'anomalie, avec des pointes approchant les +20° du côté de la péninsule antarctique (oui oui, on parle bien d'anomalies !!).


Allez, consolation, la Niña qui devrait s'installer va tempérer tout cela sur la seconde partie de l'année. Mais plus le temps passe, moins je suis convaincu qu'elle pourra empêcher 2010 d'être l'année la plus chaude depuis le début des relevés.

En attendant, Météo France annonce jusqu'à 37° ici après-demain. J'ai avancé d'une journée un déplacement professionnel que j'avais en extérieur pour pouvoir éviter la fournaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serge

avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Lun 5 Juil - 7:57

Salut,
Je reste assez pessimiste sur la suite climatique de la prochaine décennie.
S'il est possible que la hausse des températures se stabilise, c'est ce qu'il faut espérer, sinon nous n'aurons plus qu'à affréter un vaisseau spatial, et s'il s'avère qu'effectivement la cause anthropique devient de moins en moins négligeable, un système rétroactif n'est pas impossible.
Dans quelle mesure et dans quelle proportion géographique il pourrait s'opérer relève de la boule de cristal.
Si le flux méridien continue à opérer en hiver, le revers des 3 saisons restantes risque d'être catastrophique.
Si par contre, un courant zonal se manifeste de manière périodique avec son cortège de flux océanique/frais, on a une petite chance de voir un répit dans la montée des températures.
Mais pour cela el nino devra se mettre en veille durant quelques années, ce qui est peu probable.
Ce qu'il faut signaler également c'est que contrairement aux années fraiches ou froides, l'état actuel du climat en général ne permet plus les fantaisies estivales d'antan avec ses canicules qui n'avaient pas un aussi grand impact qu'actuellement.

A mon avis, nous entrons dans une période ou tout doit être surveillé attentivement du 1er janvier au 31 décembre. Un hiver type 2005/2006 ne suffira pas s'il n'opère pas de continuité sur plusieurs saisons et années.
Comme on l'a répété de nombreuses fois, la circulation atmosphérique doit se modifier avec une baisse de pression annuelle significative, car personnellement, j'ai un petit doute sur la capacité d'un retour thermique plus frais.
Entrer dans une période chaude est une chose, encore faut-il que le déclic naturel d'un tel phénomène soit entier et non sujet à induction non naturelle.

En résumé, la proportion aux extravagances météorologiques a de moins en moins de place; d'un côté comme de l'autre.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treize

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 33
Localisation : Dax (40)

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 18:49

Bonsoir Serge,

Je pense que, sauf évènement exceptionnel (notamment éruption volcanique), la possibilité de voir désormais une année plus fraiche que lors du pic frais de 1999/2000 est désormais très très faible, et que celle de voir une année plus fraîche que celle de 2008 est de l'ordre de 10 à 20%.

Une analyse plus détaillée, chiffrée et imagée est en préparation, je la posterais ce soir ou demain sur le forum d'IC (rubrique habituelle "statistiques et anomalies climatiques globales". Bien entendu, tout cela restera entièrement ouvert à tous les commentaires et suggestions.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 19:19

Pour aller dans le sens de Serge et Stéphane, voici une interview faite ce matin sur Europe 1.
Fortes chaleurs en prévision Dominique Raspaud, prévisionniste à Météo France, explique que cet été sera plus chaud en moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Treize

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 33
Localisation : Dax (40)

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 19:43

Avec une anomalie nationale qui pourrait approcher les +2.0° (voire légèrement les dépasser) au 15 juillet, il n'est pas difficile d'envisager que l'été devrait être plus chaud que la normale. C'est un peu comme si on annonçait un 15 janvier, alors que l'anomalie depuis le 1er décembre affiche -2.0°, que l'hiver devrait être plus frais que la normale.

Dans l'ensemble, ces prévisions de possibles fortes chaleurs apparaissent "subitement" au moment où le robinet à remontées chaudes vient d'un coup de s'ouvrir. Je me rappelle que mi-juin, alors qu'on enchaînait plutôt les descentes froides que les bouffées chaudes, la plupart des prévision(nistes) optaient pour un été mitigé avec peu de périodes de beau temps durable. Maintenant, les voila tous ou presque à mettre en garde sur une possible canicule... Manquerait plus qu'un août 2006 bis, tiens !

Bon je suis un peu mauvaise langue, et c'est facile de critiquer quand on est le premier à ne pas trop oser se lancer dans ce genre de prévisions dont tout le monde sait qu'elles sont particulièrement délicates. D'autant que, quand on y pense, il n'y a aucun mal à envisager que les conditions synoptiques des prochaines semaines soient proches de celles qui ont cours aujourd'hui : la météo a souvent tendance, comme le dit si bien Guy Plaut dans ses bulletins, à nous resservir plusieurs fois de suite du même plat. Maintenant que nous avons laissé les entrées froides pour gouter au plat chaud, on pourrait bien être forcés d'en reprendre plusieurs fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 19:51

J'espérais que la relative "spécificité" qui nous a protégé ce printemps jusqu'en juin dans les Alpes, se prolonge.
Mais hélas il faut déchanter.
Treize a écrit:
la météo a souvent tendance, comme le dit si bien Guy Plaut dans ses bulletins, à nous resservir plusieurs fois de suite du même plat. Maintenant que nous avons laissé les entrées froides pour gouter au plat chaud, on pourrait bien être forcés d'en reprendre plusieurs fois.
Et puisque d'en pleurer n'y changera rien, après ces plats chauds à s'en gaver, je prendrai bien quelques glaces... et au genépi s'il vous plait ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Nicolas91

avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 21:00

Bonsoir

J ai une petite question:
En ce moment on retrouve un peu partout des traces rouge sur la neige.
Qu'est ce que cela peut être ?
Est encore un reste du volcan Eyjamachintruc Very Happy (Eyjafjöll) ? ou autre chose ?

Voila une photo pour illustré

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 21:03

Bonsoir Nicolas.

En principe ces traces rouges que l'on retrouve sur la neige ou la glace sont des micro organismes, lichens, qui se développent très bien en ces lieux.
"Chlamydomonas nivalis est une espèce d’algue verte unicellulaire du genre Chlamydomonas qui appartient au groupe des « Algues des neiges ». En plus de la chlorophylle, elle contient un pigment rouge de type caroténoïde (astaxanthine) qui lui donne une couleur rougeâtre. Présente dans la neige, elle donne à cette dernière une coloration rouge à rose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Nicolas91

avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mar 6 Juil - 21:08

Merci Michel pour l'info Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BHC

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 48
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Mon oeil   Mer 7 Juil - 11:14

Des algues, mon oeil Evil or Very Mad

Ça c'est l'abus de génépi, les dents du fond qui baignent et le trop plein direct dans la neige Shocked
Nicolas, crois en l'expérience d'un breton les algues c'est dans la mer (pas de glace tongue ) et au niveau trop plein d'alcool, en Ille et vilaine nous sommes les champions selon les forces de l'ordre drunken
Bon après midi,

Patrice. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breizhhorsecenter.com
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Mon oeil   Mer 7 Juil - 16:43

BHC a écrit:
au niveau trop plein d'alcool, en Ille et vilaine nous sommes les champions selon les forces de l'ordre drunken
Tss, tss... Cham vous bat... clown Les forces de l'ordre ont renoncé depuis longtemps, bien trop peur ! Suspect

Patrice, il faut que tu lise le livre "Le port de la Mer de glace" tu verras, tu te croiras en Bretagne, Il y a le port, puis la tempête qui fige les vagues... hallucinant ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Nicolas91

avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mer 7 Juil - 20:14

BHC a écrit:
Des algues, mon oeil Evil or Very Mad

Nicolas, crois en l'expérience d'un breton les algues c'est dans la mer (pas de glace tongue )

Patrice. lol!

Il y a même une ancienne dameuse du Tour sur la plage Shocked

Article du dauphine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BHC

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 48
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Recyclage   Jeu 8 Juil - 18:16

En effet Nicolas ça parait surprenant mais à première vue très efficace cheers
Par contre,les Chamoniards, nous refiler vos vieilles pétoires c'est gentil, mais il serait temps pour vous de vous mettre au recyclage Laughing

Citation :
Sur les côtes bretonnes, les montagnards tracent des nouvelles pistes pour lutter contre la pollution.

Les algues dans la neige et les dameuses sur les plages Bretonnes, v'la ti pas qu'un jour ont va échanger nos maisons lol!

Citation :
Patrice, il faut que tu lise le livre "Le port de la Mer de glace" tu verras, tu te croiras en Bretagne, Il y a le port, puis la tempête qui fige les vagues... hallucinant !
J'sais pas lire Shocked

Bonne soirée,
Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.breizhhorsecenter.com
serge

avatar

Messages : 710
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mer 21 Juil - 6:36

Salut
Ci-dessous le lien de météo France qui détaille le mois de juin.

http://france.meteofrance.com/france/actu/actu?document_id=23718&portlet_id=64127

Et si ça ne vous suffit pas, il reste le diagramme de Moscou qui n'est pas loin d'avoir l'été le plus chaud jamais enregistré.

http://www.wetterzentrale.de/topkarten/tkavnmgeur.htm

Ce qui n'exclut pas un hiver correct pour nous, mais je crains qu'il ne soit à nouveau bien continental, avec trop peu de neige.
J'aurais bien émis l'hypothèse d'un hiver type 2005/2006 pour celui de 2010/2011; mais il faudrait dans un premier temps qu'au moins la nina se renforce sérieusement ces prochains mois et encore ce seul paramètre ne suffirait pas.
Pour l'instant, ce serait donc un hiver plus continental que j'entrevois; je n'ai pas encore trouvé ce qui favorise et l'entrée continentale pour les températures et l'entrée maritime froide pour de bonnes quantités de neige à très basse altitude.
Jeune, ces deux paramètres se conciliaient parfaitement,sans prédominance majeure l'un par rapport à l'autre.
La situation globale de notre hémisphère est tout de même bien différente, avec des masses chaudes trop importantes disséminées un peu partout. C'est peut-être cela le hic!
On a déjà raté l'hiver 2009/2010, on est pas loin de renouveler l'exploit avec 2010/2011.
Novembre 2009 bien trop chaud suivi d'un printemps ou il n'a même pas neigé sur les Vosges, alors que quelques décennies plus avant, les flocons pouvaient voltiger en plein mois de juillet ou août au col de la Schlucht à 1200 m d'altitude.
Et ne parlons pas de cet été ou les températures n'ont jamais été aussi chaudes aussi longtemps chez moi.
Qu'en pensez-vous?

Bonne journée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treize

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 33
Localisation : Dax (40)

MessageSujet: Re: Observations climatiques   Mer 28 Juil - 18:57

Dernière mise à jour des anomalies glissantes sur un an de la base GISS.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Observations climatiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Observations climatiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» HAARP l'arme météo pour des guerres climatiques
» Les observations du vendredi 5 novembre 2010
» Les observations du vendredi 17 septembre 2010
» Les observations du jeudi 25 novembre 2010
» observations cap fréhel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Chamonix :: Divers :: Climatologie-
Sauter vers: