Le Forum Chamonix
Pour pouvoir répondre aux sujets existant ou en créer de nouveaux, il faut être inscrit sur le forum.

- Si vous êtes inscrit, merci de cliquer sur "connexion"

- Pour vous inscrire, et profiter de toutes les fonctionnalités du forum, veuillez cliquer sur "S'enregistrer"

- Si vous voulez rester simple "invité", cliquez sur "ne plus afficher"
L'équipe



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Retour à la Page  
http://www.soleilinvest.com/ima/styl/montagne.gifNous vous rappelons que pour profiter d'un confort de lecture étendu, ainsi que de toutes les fonctionnalités du forum (poster des messages,
répondre aux sujets, accèder au tchat en direct ... ) il est nécessaire de vous inscrire en cliquant ici
http://img1.xooimage.com/files/c/5/a/kcontrol-2b20a.png Nous recherchons actuellement un modérateur pour le forum, si vous êtes intéressé merci de me contacter par Message Privé (lechamoniard)
ou par mail à info@ski-chamonix.fr

Forum déclaré à la CNIL sous le numéro 1498554

Partagez | 
 

 Le Gulf Stream et la Dérive Nord Atlantique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Le Gulf Stream et la Dérive Nord Atlantique.   Jeu 21 Jan - 8:05

Le Gulf Stream est un courant océanique qui prend sa source entre la Floride et les Bahamas et se dilue dans l'océan Atlantique vers la longitude du Groenland. Son nom est abusivement utilisé pour désigner la dérive nord atlantique, voire l'ensemble de la circulation de surface de l'océan Atlantique Nord.

Ce courant marin est propulsé et contrôlé par une combinaison d'interactions dont les forces éoliennes, les différences de densité de l'eau (température, salinité), les apports d'eau douce continentale, pluviale et la géographie des côtes etc.

Le moteur de la circulation thermohaline est la différence de densité due à la salinité et à la température des eaux. Les eaux arctiques sont plus denses car elles sont plus froides et plus salées. Les eaux atlantiques sont moins denses car elles sont plus chaudes et moins salées. Les premières plongent donc sous les secondes en direction de l'Antarctique, créant une aspiration des eaux atlantiques vers le nord.


La dérive nord atlantique est un courant océanique chaud et puissant qui prolonge le Gulf Stream vers le nord-est. Elle se sépare en deux à l'ouest de l'Irlande. Une des branches (le courant des Canaries) va vers le sud tandis que l'autre continue le long des côtes du nord-ouest de l'Europe où il a une influence considérable sur le climat en le réchauffant. D'autres branches incluent le courant d'Irminger et le courant norvégien. À l'origine, c'est une extension du Gulf Stream qui va encore plus loin vers le nord et se jette dans l'Océan Arctique. Le changement de climat, et, en particulier, le réchauffement global, peut avoir un effet significatif sur la dérive nord atlantique.


Si vous avez des commentaires ou des questions, n'hésitez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
@lizé.

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 17/01/2010
Age : 75
Localisation : Meylan

MessageSujet: Re: Le Gulf Stream et la Dérive Nord Atlantique.   Jeu 21 Jan - 11:56

Magnifique ! Le thème démarre fort. J'apprends plein de choses nouvelles (superbes cartes très parlantes).
J'ajoute mon grain de sel : cette répartition des calories (le "chauffage central" de l'Atlantique Nord, même principe convectif), avec son complice le courant du Labrador, fait que le Québec connaît des températures hivernales dont la moyenne est 15 °C sous les nôtres ! Par contre, en été, sensiblement même niveau des moyennes, puisque seul intervient l'effet de latitude (la même). Mais la présence des Grands Lacs, l'évaporation intense, font que bien des journées sont difficiles (d'où l'utilisation de l'Humidex en été, pendant du Wind Chill hivernal - terre de contrastes puissants !).
La "Boréalie", définie comme étant la zone où au moins un mois atteint -3 °C de température moyenne, descend sur le Centre et le Nord-Est de l'Amérique, jusque sensiblement au niveau de Lisbonne, alors que chez nous sa limite Sud se situe au niveau du Nord du Danemark ! Le mois de février 1956, en France, nous "gratifia" (pour ceux qui adorent le froid...) d'une moyenne inférieure de 10 °C à la norme (durée de retour de 500 à 1000 ans !). Ce fut terrible ! Un mois plein durant (bissextile qui plus est). Eh bien, le Québec est encore 5 °C plus bas, régulièrement...
Tout ceci de mémoire, donc les détails...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel

avatar

Messages : 1317
Date d'inscription : 31/12/2009
Localisation : Argentière

MessageSujet: Re: Le Gulf Stream et la Dérive Nord Atlantique.   Sam 23 Jan - 16:23

A propos du Québec.
A Cham je croyais connaitre les "grands froids", parfois - 30° aux grands Montets ou à l'Aiguille du Midi.

Et bien non, c'est supportable en comparaison du Québec. Là bas en février il y a quelques années, en allant "visiter" Jérôme et son épouse qui y enseignaient le ski, j'ai vu ce qu'était -45°.
En ski (au Mont tremblant) nous avions en plus "l'effet éolien" provoqué par notre propre vitesse, et si le moindre morceau de peau n'est pas recouvert, c'est la gelure en une seule piste. Jérôme avait entre le masque en polyuréthane et le col, une étroite bande restée non couverte, ce fut le début de gelure.
D'autres moniteurs avaient comme des traces de brulures au visage, datant que quelques temps.
A Québec, se balader par -40°, le stress est important, fatiguant. On a mal aux yeux, et aussi en respirant. Quand c'est long, nous pas habitués, on est vite assez mal.

Les gens habitués ou qui y vivent, continuent à skier des heures, alors que nous, c'est assez vite le replis stratégique...
Mais où est le genépi ? Ha non ici c'est la sève d'érable, comme pour le sirop d'érable si bon sur des Pan cake, la sève fermentée fait une très bonne liqueur.

Par contre, très sec, pas de givre ni de verglas, même tes trottoirs sont très vite secs. Mais attention aux tempêtes ! La météo lance des avis avec la température et l'effet éolien chaque jour, et des alertes région par région en permanence si besoin est.

Au village du Mont tremblant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.glaciers-climat.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Gulf Stream et la Dérive Nord Atlantique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Gulf Stream et la Dérive Nord Atlantique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PlanetSolar en mission scientifique le long du Gulf Stream
» Recommendation pour un couturière Laval/Rive-Nord
» sentier pedestre
» levrier italien
» éclairage à spectre complet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Chamonix :: Divers :: Climatologie-
Sauter vers: